Lire la suite

L’AVIS DU ELLE
Quand on sort de ce film haletant et angoissant, on hésite à récupérer sa voiture au parking. Parce qu’il réussit à instiller la peur dans ce qu’elle a de plus primitif, tout comme l’était ce prédateur qui s’abattait sauvagement sur ses victimes. « SKI », comme Serial Killer 1, c’est le nom de code de l’affaire Guy Georges. Celui qu’on appelait le tueur de l’Est parisien et qui terrifia la capitale dans les années 90.